MDR : La BCE sort bazooka monétaire ...

Mort de rire : dans la version audio la journalope indique que l’euro sera dévalué et que ça dynamisera les exportations. Certes et les importations ? Voilà un bel exemple de mensonge par omission. Le pétrole massivement importé et payé en $. Le prix à la pompe et le chauffage va s’en ressentir ....

Et toute la bouffe made in China (eh oui) aussi !


http://www.franceinfo.fr/actu/europe/article/la-bce-sort-son-bazooka-monetaire-654305 La BCE sort son "bazooka monétaire" par Julie Bloch-Lainé lundi 9 mars 2015 15:54, mis à jour le lundi 9 mars 2015 à 15h55

La BCE compte acquérir plus 1.100 milliards d’euros © Reuters-Dado Ruvic La Banque centrale européenne a lancé ce lundi son programme de rachat de dettes. La BCE compte acquérir plus 1.100 milliards d’euros au total d’ici septembre 2016. Un "bazooka monétaire" destiné à relancer l’économie européenne.

La nouvelle arme de la Banque centrale européenne pour relancer l’économie. Ce lundi, la BCE a lancé son programme de rachat des dettes. Ce "bazooka monétaire" va permettre de déverser des centaines de milliards d’euros dans l’économie de la zone euro.

On peut appeler ça "faire marcher la planche à billets" : injecter des liquidités dans l’économie européenne pour que les taux baissent, qu’il soit plus facile d’emprunter de l’argent et que l’économie redémarre. La Banque centrale européenne va racheter de la dette, essentiellement celle des Etats. Jusqu’à 60 milliards d’euros chaque mois. Les banques qui vendront leurs titres pourront ainsi récupérer ces sommes pour accorder des crédits aux entreprises, pour qu’elles investissement ou aux particuliers pour qu’ils consomment d’avantage.

Objectif : inflation proche 2%

L’objectif est donc de faire redémarrer l’activité en Europe mais ces rachats de dettes visent aussi à faire baisser l’euro (ce qui facilitera les exportations). Autre objectif, faire remonter l’inflation car aujourd’hui les prix stagnent, ce qui peut bloquer l’économie.

Si le crédit est plus facile, les prix pourront augmenter. Ce programme de rachat de dettes est censé s’arrêter dans un an et demi, en septembre 2016. Mais la Banque centrale européenne a déjà prévenu : elle pourrait continuer à faire tourner la planche à billet tant que l’inflation ne sera pas proche de 2%. par Julie Bloch-Lainé lundi 9 mars 2015 15:54, mis à jour le lundi 9 mars 2015 à 15h55